Chaque mois, on vous propose de découvrir (ou redécouvrir) un sport et sa pratique lyonnaise. 

 

Vous trouverez en bas de page les articles que nous avons réalisés précédemment. 

Un mois, Un sport

Découvrez le sport du mois

Mois de Septembre

Le rugby

Expression même de l’entraide, du collectif et du respect, le rugby est un acteur majeur de la scène sportive internationale française, qui sera fièrement mis en avant lors de la Coupe du Monde 2023 en France.

Qu'est-ce que c'est ?

Sport populaire, le rugby est un sport collectif de balle en main et de contact.

Le but de ce sport est de marquer le plus de points possible (plus que l’adversaire).

De nombreuses variantes du rugby existent : rugby à XIII, à X, à 7, à 5, le beach rugby, le touch rugby. Nous nous focaliserons ici sur le plus répandu, le rugby à XV.

2 équipes de 15 joueurs s’affrontent sur un terrain de 100m de long et de 70m de large pendant 2 mi-temps de 40min.

Une équipe de rugby se décompose en 2 parties :

  • les avants (1 à 8) qui composent les 3 lignes de la mêlée :

– avec en première ligne les 2 piliers et le talonneur au centre,

– 2 joueurs en deuxième ligne,

– et 2 3ème ligne aile et un troisième ligne centre.

  • les arrières (9 à 15) :

– avec le demi de mêlée,

– le demi d’ouverture,

– 2 centres,

– 2 ailiers

– et un arrière.

Le but de ces 15 joueurs est d’emmener le ballon ovale jusqu’à la ligne d’en-but adverse et de l’aplatir derrière ou sur celle-ci afin de marquer des points.

Mais pour cela les joueurs ne peuvent que se faire des passes vers l’arrière (une passe vers l’avant est considérée comme une faute), seuls les coups de pied sont vers l’avant (mais il faut que tous les joueurs de l’équipe du botteur se trouvent derrière celui-ci).

Cette passation de balle à ses coéquipiers en arrière nécessite donc un bon soutien mais aussi une confiance dans les uns les autres. C’est donc un jeu de stratégie qui se met en place afin de pouvoir créer des espaces dans la ligne de défense adverse et pouvoir avancer au-delà.

Afin de créer ces espaces il est nécessaire de créer des situations de contact, avec la plus connue : le plaquage mais il y a aussi le ruck et le maul.

Plaquage : seul le joueur portant le ballon peut être plaqué. Il est dit plaqué une fois qu’il est tenu et mis au sol par l’adversaire. Lorsque le joueur est plaqué, il doit obligatoirement lâcher le ballon afin de laisser la possibilité à l’adversaire de venir le récupérer. L’adversaire quant à lui est obligé de lâcher le joueur plaqué.

Ruck : c’est lorsque au moins 1 joueur de chaque équipe sur ses pieds entoure le ballon au sol. Le ballon ne peut être déplacé qu’avec le pied (tallonage, enjambement).

Maul : il faut que le porteur du ballon, balle en main, soit saisi par un ou plusieurs adversaires et que ses coéquipiers viennent se lier à lui pour essayer de le pousser avec le ballon vers la ligne d’en-but adverse. Le ballon peut circuler vers l’arrière de main en main, un joueur du maul peut se détacher avec le ballon en main.

Crédit photo : World Rugby

Au rugby il est possible de marquer des points de différentes façons et toutes ne rapportent pas le même nombre de points :

  • essai : il faut aplatir le ballon derrière la ligne d’en-but adverse : 5 points
  • transformation : une fois l’essai marqué, le buteur peut essayer de le transformer en tirant depuis le terrain au milieu des 2 poteaux, au-dessus de la barre transversale : 2 points
  • pénalité : lorsqu’une pénalité est accordée à une équipe après une faute de l’adversaire, elle peut tenter de tirer entre les deux poteaux, au-dessus de la ligne transversale : 3 points
  • essai de pénalité : c’est lorsque l’équipe adversaire commet un acte déloyal qui empêche l’autre de marquer un essai. Il n’est pas à transformer : 7 points
  • drop : lorsque le joueur laisse tomber le ballon au sol, le botte à son premier rebond et tire entre les 2 poteaux au-dessus de la ligne transversale au cours du jeu : 3 points.

2 autres phases de jeu sont importantes à la structuration du jeu :

  • la mêlée : elle est décidée par l’arbitre après une faute mineure comme un en-avant ou bien lorsque le ballon est injouable. Les avants de chaque équipe forme un « bloc ». Le ballon est introduit dans le couloir entre les deux équipes pour être talonner vers l’arrière par les talonneurs afin de récupérer le ballon. Lorsque la possession du ballon est assurée, l’équipe peut soit le sortir de la mêlée pour la jouer rapidement soit le laisser au sol et pousser les adversaires afin de gagner du terrain.
  • la touche : après que le ballon ait été sorti en touche, les avants des deux équipes forment chacun une ligne perpendiculaire à la ligne d’en-but à l’endroit de sortie du ballon avec 1 mètre de distance entre les 2 équipes. Le talonneur doit lancer le ballon dans le couloir formé par les deux lignes. Généralement le ballon est attrapé par l’équipe du talonneur puisqu’elle sait à l’avance où est-ce qu’il va lancer. Mais il arrive que le ballon se fasse contré. Il est possible de récupérer le ballon également en l’air, un des joueurs est porté par ses coéquipiers pour attraper le ballon plus haut. Le joueur peut décider de passer le ballon au relayeur ou de redescendre en conservant la balle et de former un maul pour essayer de gagner du terrain.

Lorsqu’un joueur est porté il est interdit de le lâcher avant qu’il soit bien au sol, ni de le pousser, de se tenir à lui ou de le plaquer, ce sont des comportements dangereux qui sont fortement réprimandés.

Crédit photo : World Rugby

Histoire

Le rugby a XV a été inventé en Angleterre, dans la ville de Rugby et plus précisément dans le collège de cette ville vers 1823.

Il serait en fait apparu quand un élève « William Webb Ellis » porta sous le bras le ballon jusqu’à la ligne d’en-but, lors de la mi-temps d’un match de football.

Il faudra attendre 1847 pour que le rugby soit codifié, mais cela va permettre son essor puisque des règles claires pourront être transmisses aux autres collèges et être utilisées lors des rencontres.

C’est aussi grâce à la volonté d’éduquer les classes aisées que le rugby va pouvoir se développer. En effet, sport aux valeurs viriles et guerrières, il répondait parfaitement aux attentes de l’époque. Le rugby fut longtemps une discipline obligatoire dans les écoles des pays anglo-saxons.

D’abord appelé « Football rugby », ça ne sera quand 1871 que la première fédération nationale sera créée afin de bien distinguer le football du rugby, elle se nomma : « Rugby Football Union ».

Ce sport est encadré par la World Rugby : fédération internationale de rugby située à Dublin. Elle a été créée en 1886 sous le nom d’International Rugby Football Board par la fédération d’Irlande, d’Ecosse et du Pays de Galle. La France, elle, intégrera cette fédération qu’en 1978 et devient le 8ème pays inscrit.

Aujourd’hui ce sport s’est largement diffusé dans le monde puisqu’il est joué dans 121 pays, ce qui représente près de 10 millions de joueurs et joueuses.

Cet engouement pour ce sport est aussi partagé par les femmes, elles sont 2,7millions à pratiquer le rugby soit une augmentation de 28% du nombre de joueuses depuis 2017. Qui plus est, les femmes s’investissent dans les prises de décisions de ce sport puisqu’1/3 des membres du Conseil de la World Rugby sont des femmes.

La Fédération Française de Rugby (FFR) a été créée en 1919 afin de développer et d’organiser le rugby à XV, X, 7 et 5.

Elle compte aujourd’hui 286 000 licenciés, 1950 clubs affiliés. Mais outre les joueurs que cela représente, ce sont aussi 15 000 entraîneurs et éducateurs qui font vivre ce sport ainsi que 2400 arbitres.

Le rugby en France représente 38 niveaux de compétition, permettant ainsi à chacun de trouver le club et le niveau qui lui correspond.

La Ligue Nationale de rugby, elle, est en charge de l’organisation, de la gestion et de la réglementation du secteur professionnel. En effet, les règles de jeu, de match ne sont pas les mêmes ainsi que le statut des joueurs.

La France est une terre de rugby, elle participera dès 1910 au Tournoi des V Nations (qui deviendra par la suite le Tournoi des VI Nations). Ce tournoi est historique mais aussi très prestigieux puisqu’il permet d’affronter les grandes nations du rugby comme l’Angleterre, l’Ecosse, le Pays de Galle, l’Irlande et par la suite l’Italie (6ème nations).

Elle aura également son équipe olympique lors de l’entrée du rugby aux Jeux Olympiques en 1900, où elle remporte une médaille d’or. Le rugby aura sa place dans cette compétition également en 1908, 1920 et 1924 puis sera retirée des JO. Ce sport réintégrera finalement le programme olympique lors des JO de Rio en 2016 mais sous la forme de rugby à 7, qu’il conserve actuellement.

En Europe mais donc aussi en France, le rugby va réellement se professionnaliser en 1995 avec le développement du rugby marchand, la World Rugby décide de faire du rugby une profession.

A Lyon

A Lyon, le rugby est historique. Le premier club proposant ce sport a été fondé en 1893, c’était le Football Club de Lyon avec sa section rugby à XV.

Très rapidement, un nouveau club de rugby va naître et va devenir le plus gros club de Lyon : le LOU rugby ! Créé en 1896 sous le nom du Racing Club de Lyon, il deviendra en 2001, le Lyon Olympique Universitaire. Il est devenu un acteur majeur du rugby en entrant lors de sa saison 2016-2017 dans le championnat du TOP 14 (plus haut niveau national masculin). Qui plus est, le LOU c’est aussi une équipe féminine créée en 2008 et qui évolue au plus haut niveau national féminin depuis 2019 : Elite 1.

Mais le rugby ne s’arrête pas à ce seul club ! En effet, c’est plus d’une dizaine d’autres clubs qui permettent un bon maillage territorial et de rendre accessible ce sport au plus grand nombre.

Qui plus est, Lyon joue un rôle important dans le rugby international.  Il est vrai, que plusieurs joueurs lyonnais ont fait partie de l‘équipe de France notamment lors du Tournoi des VI Nations de cette année (Kilian Gerci, Dylan Cretin et Baptiste Couilloud) mais aussi lors de la Coupe du Monde 2019 (Felix Lambey et Demba Bamba).

Mais c’est aussi en accueillant des tournois internationaux que Lyon montre sa position forte dans ce sport. Effectivement, Lyon  a accueilli les finales de la Champions Cup et de la Challenge Cup (Coupes d’Europe de rugby à XV) en 2016, elle a également été hôte pour des matchs de la Coupe du Monde de rugby en 2007 et le sera de nouveau en 2023. En effet, pour la Coupe du Monde 2023, il se déroulera 5 matchs à Lyon au parc OL.

Crédit photo : LOU Rugby

Glossaire

Avantage : lors d’un match il arrive que l’arbitre laisse continuer le jeu après une faute pour ne pas priver l’équipe non-fautive d’une opportunité de marquer un essai.

Botter : lorsque l’on tape dans le ballon avec le pied.

Buter : envoyer le ballon entre les 2 poteaux avec le pied.

Chistera : type de passe. Elle est effectuée dans le dos, le bras fait un mouvement d’avant en arrière.

Raffut : c’est lorsque le joueur tient le ballon d’une main et repousse l’adversaire de l’autre main, bras tendu.

Tee : socle en plastique qui tient le ballon au sol pendant les tirs au but.

Crédit photo : rugbyrama, canalblog, gilbertrugby

La pratique lyonnaise

Curieux d’en apprendre plus sur nos clubs lyonnais, envie de pratiquer le rugby ? Retrouvez les clubs lyonnais qui proposent ce sport :

  • AS Lyon 1 : Les étudiants aussi peuvent pratiquer grâce à l’AS de l’université qui propose une section rugby, également avec une section féminine ainsi que du rugby à 7.
  • Association Lou Rugby : situé à la Plaine des Jeux de Gerland, le club propose de nombreuses sections : féminines séniors, espoirs M21, crabos M18, cadettes M18, alamercery M16, gaudermen M15, féminines M15, minimes M14&13, école de rugby et baby rugby ainsi qu’une école d’arbitrage.
  • Canutouch Lyon : ce club propose la pratique du touch rugby en équipe mixte. Sport sans contact violent il permet d’être plus accessible. Que vous soyez débutants ou confirmés le Canutouch Lyon sera ravit de vous accueillir les jeudis soirs au Parc de Parilly.
  • Club Omnisport Lyon : le XR15 est la section rugby du club omnisport. L’école de rugby est ouverte aux enfants de 4 à 13 ans et les adultes peuvent s’inscrire à la section « adultes loisirs » qui propose une pratique mixte de rugby à XV ou de touch rugby.
  • FC Lyon Rugby à XIII : ce club propose la pratique du rugby à XIII ainsi que du touch rugby en équipes mixtes. Les entraînements se déroulent les lundis et jeudis soirs au complexe sportif de la Doua.
  • Le XV des Copains d’Abord : club de rugby fondé en 1998, il permet de pratiquer le rugby « vétérans/loisir » pour les confirmés comme pour les débutants. Le but de cette section est le partage et le plaisir. Vous pourrez participer à l’entrainement hebdomadaire ainsi qu’aux rencontres amicales contres les équipes locales.
  • Les Rebelyons : club créé en 2007, il favorise l’intégration des gays, lesbiennes, transsexuels dans le milieu du rugby. Venez essayer le rugby à XV ou à 7 les mardis soirs au Parc de Parilly.
  • Lyon Villeurbanne Rhône XIII : créé en 1934, le club a une équipe sénior en élite 2 et une école de rugby.
  • Rhône Sportif Omnisport : club omnisport, il propose la pratique du rugby.

Vous êtes curieux ? Voilà les DERniers sports, sportifs et bénévoles que nous avons présentéS