Chaque semaine vous vous posez la même question, que faire à Lyon ce week-end ? 

Et bien nous, on vous répond ! Chaque semaine, on répertorie les meilleures activités, événements, rendez-vous pour faire ou voir du sport. 

Les mercredis, on vous présente les évènements sportifs grand public du week-end qui ont lieu à Lyon. Et comme on travaille beaucoup, les vendredis on refait pareil avec les matchs et évènements amateurs. 

Vous pouvez trouver en complément la liste des matchs professionnels, si vous aviez raté ça dans notre agenda.

EVÉNEMENTS SPORTIFS

QUE FAIRE À LYON CE WEEK END ?

Du 7 au 13 septembre

l'agenda du weekend

Venez découvrir l’événement sportif de ce week-end à Lyon.

      Ne ratez surtout pas cet événement qui nous rassemble tous sous le signe du vélo le week-end du 12 et 13 Septembre sur le vélodrome du Parc de la Tête d’Or !


Au programme animations familiales gratuites pour découvrir le handisport, repas concert le soir mais surtout première édition de la coupe de France de paracyclisme sur piste et championnat de France de demi-fond.

Tout cela dans une ambiance festive, avec une buvette et différents stands tels que des massages par l’Ecole de kinésithérapie de Lyon ou encore la découverte de matériel sportif handisport.


Nous vous attendons nombreux !

 

Infos Pratiques : 

Samedi 12 : 9h-21h                                       

Dimanche 13 : 9h/14h

Vélodrome « Georges Préveral » du Parc de la Tête d’Or, 69006 LYON

 

 
 Détails et inscriptions sur le site dédié : ici

Sport, culture, loisir

coupe de France 2020 handisport Tandem et solo

MATCHS ET ÉVÉNEMENTS AMATEURS

Chaque vendredi, on chine pour vous les compétitions et événements des clubs amateurs lyonnais qui n’ont pas été mis dans notre agenda par leurs organisateurs, c’est cadeau.

Inscription Natation

Du mardi 15 au vendredi 18 septembre, des permanences d’inscriptions sont organisées par Lyon Natation, et cette année elles se dérouleront au siège social du club.

+d’infos

Matchs Basketball

Samedi 19 septembre l’équipe des U20 et Pré-nationale masculines vont affronter leur premier adversaire de la saison à la maison.

+ d’infos

Match Hockey

Samedi 19 septembre se tiendra le premier match de la saison pour les ROADSRUNNERS.

+ d’infos

Interclubs de badminton

Le samedi 19 septembre, les joueuses et joueurs du Badminton club de Lyon affronteront les représentants de Nationale 1 de Bordeaux au Gymnase Ferber.

+ d’infos

Open Lyon Street Golf

Etape du championnat de Street Golf de France en 2020, confluence accueil l’Open de France toute la journée du samedi.

+ d’infos

Initiation 3x3 Basketball

Vendredi 18 septembre, vous avez la possibilité de découvrir le 3×3 au Gymnase des Battières avec le Beaumarchais Basket Lyon.

+ d’infos

Vous êtes curieux ? Voilà les programmes des derniers weekends pour faire du sport a lyon

Sep 16
Que faire à Lyon ce weekend ? Semaine du 14 septembre 2020

Chaque semaine vous vous posez la même question, que faire à Lyon ce week-end ?  Et…

Sep 09
Que faire à Lyon ce weekend ? Semaine du 7 septembre 2020

Ne ratez surtout pas cet événement qui nous rassemble tous sous le signe du vélo !

Sep 02
Que faire à Lyon ce weekend ? Semaine du 31 août 2020

Venez découvrir votre sport de l'année !

Président d’honneur de l’Office des Sports mais avant tout son fondateur, Tony Bertrand, né en 1912 et décédé en Juin 2018, était une force de la nature au service du sport lyonnais.

Nous tous, sportifs, clubs, Office des Sports, habitants lyonnais, jeunes et moins jeunes, lui devons beaucoup.

hommage à

TONY BERTRAND

FONDATEUR ET PRÉSIDENT D'HONNEUR DE L'OSL

31 AOÛT 1912 - 29 JUIN 2018

Tony Bertrand restera bien longtemps dans les cœurs et dans les esprits de tous les membres du mouvement sportif lyonnais. Qu’il repose en paix, son héritage ici demeurera intact et chéri.

Athlète de tous les sports ou presque, Tony Bertrand a pratiqué la gymnastique, l’athlétisme, le basketball, le handball, le ski, l’alpinisme, le cyclisme, et à ses heures perdues, il s’essayait en dilettante à la natation et au tennis. Bien au-delà de la pratique, il a utilisé son expérience et sa proximité avec le terrain pour construire une carrière fascinante et assurer l’ouverture du sport à tous les lyonnais.

Après avoir été attaché à la direction régionale du Haut-Commissariat au Sport à Lyon à tout juste 30 ans et en pleine seconde guerre mondiale, il devient en 1945 inspecteur régional Jeunesse et Sport. Sa rencontre avec Louis Pradel quelques années plus tard va donner un nouveau tournant à sa carrière : en 1959, il est élu à la Ville de Lyon au poste d’adjoint au maire chargé de la Jeunesse et du Sport, qu’il occupera jusqu’en 1977. Pendant ses mandats, il aura entre autres présidé l’Office Municipal des Sports qu’il avait fondé en 1946 (aujourd’hui Office des Sports de Lyon) et la commission municipale Jeunesse et Sport, siégé au conseil régional Rhône-Alpes et au conseil départemental du Rhône ou encore initié la création des plus grands équipements sportifs comme le Palais des Sports de Gerland, le Centre Tola Vologe, la piste de ski de la Sarra, ou encore la Piscine du Rhône qui, en 2015, 50 ans après sa construction, a été renommée Centre Nautique Tony Bertrand en l’honneur de toutes ses actions.

 

C’est aussi lui qui a rédigé la candidature de Lyon aux JO de 1968, qu’il avait présenté avec Louis Pradel le 26 juillet 1963 à la 60e session du Comité international olympique (CIO) de Baden-Baden.

Toutes ces années de travail au service du sport, et même après avoir pris sa « retraite » de ces activités, Tony Bertrand n’oubliait aucun détail de sa longue carrière. Toujours accompagné de son fidèle amis Georges Perraud décédé peu avant lui en 2017, le duo a longtemps suivi la progression de l’Office des Sports, échangé avec nos dirigeants pour savoir si le sport lyonnais se portait bien et si le travail de ces nombreuses décennies portait ses fruits.

En 2017 à 104 ans, Tony Bertrand nous téléphonait encore en nous décrivant avec une précision déconcertante un objet ou une coupure de presse qu’il recherchait et qu’il avait laissé dans son petit musée personnel à l’Office des Sports. Sa mémoire et sa vivacité d’esprit intacte, nombreuses interviews de lui ont été faites ces dernières années par des amis, des bénévoles, des journalistes, des grandes chaînes de télévision.